Über diesen Kurs
4,703 recent views

100 % online

Beginnen Sie sofort und lernen Sie in Ihrem eigenen Tempo.

Flexible Fristen

Setzen Sie Fristen gemäß Ihrem Zeitplan zurück.

Stufe „Anfänger“

Ca. 25 Stunden zum Abschließen

Empfohlen: Ce MOOC se déroule sur 7 semaines avec une moyenne de 2h. de cours hebdomadaires. ...

Französisch

Untertitel: Französisch

100 % online

Beginnen Sie sofort und lernen Sie in Ihrem eigenen Tempo.

Flexible Fristen

Setzen Sie Fristen gemäß Ihrem Zeitplan zurück.

Stufe „Anfänger“

Ca. 25 Stunden zum Abschließen

Empfohlen: Ce MOOC se déroule sur 7 semaines avec une moyenne de 2h. de cours hebdomadaires. ...

Französisch

Untertitel: Französisch

Lehrplan - Was Sie in diesem Kurs lernen werden

Woche
1
2 Stunden zum Abschließen

Frontières : concepts et théories

Ce module constitue une introduction générale aux questions traitées dans ce MOOC. Il présente le thème et l'approche de celui-ci, les principaux concepts et théories qui y sont mobilisés, et les références essentielles en la matière. Tous les enseignants des modules suivants y participent pour parler du constructivisme et de l'essentialisme, de la construction de l'identité et de l'altérité, de l'imaginaire géographique, des dispositifs et des pratiques spatiales, et - bien sûr - de frontières. Les thématiques des modules y sont présentées....
11 Videos (Gesamt 68 min), 1 Lektüre, 1 Quiz
11 Videos
introduction5m
essentialisme / constructivisme8m
identité / altérité8m
frontière6m
frontières : border / boundary / frontier / frontières naturelles11m
imaginaires6m
pratiques et dispositifs7m
plan du MOOC et contenu des modules3m
salon du livre5m
conclusion du module2m
1 Lektüre
références bibliographiques10m
1 praktische Übung
évaluation du module 125m
Woche
2
2 Stunden zum Abschließen

Frontières du genre

L’identité masculine et féminine ainsi que les rapports entre les hommes et les femmes sont structurés par une frontière qui sépare l’espace domestique de l’espace public. Les femmes sont assignées symboliquement et matériellement au premier, les hommes au second. Ce module analyse ce « mur porteur » des rapports de genre que constitue la limite entre l’espace domestique et l’espace public. Il débute par un rapide rappel de ce qu’est le genre et la géographie du genre, pour ensuite étudier essentiellement deux configurations socio-spatiales. La première est celle de l’invention de l’espace domestique en Europe au XVIIe siècle : en examinant la peinture hollandaise de l’époque, on voit comment les femmes sont alors assignées à un espace et une fonction domestiques. La seconde est celle de l’espace public aujourd’hui, où les femmes ne sont pas bien venues et où elles subissent divers types de violence. On conclut que la frontière entre l’espace domestique et l’espace public ne sépare pas seulement les hommes des femmes : elle les définit en participant à la (re)production des identités et les rapports de genre. Elle possède une dimension performative....
16 Videos (Gesamt 115 min), 1 Lektüre, 1 Quiz
16 Videos
genre et espace10m
quelles femmes ?11m
dénoncer les inégalités spatiales5m
les toilettes6m
réclusion et peinture de genre5m
peindre la femme dans son intérieur9m
peindre la femme à sa fenêtre8m
aujourd'hui10m
femme publique12m
genre et violence dans l'espace public3m
genre et violence dans l'espace public: entretien avec Marylène Lieber7m
genre et violence dans l'espace public: entretien avec Marylène Lieber (suite)9m
à l'arrêt de bus1m
à l'arrêt de bus: entretien avec Claire Camblain8m
conclusion3m
1 Lektüre
références bibliographiques10m
1 praktische Übung
évaluation du module25m
Woche
3
3 Stunden zum Abschließen

La ville, les quartiers et les frontières

Ce module s’intéresse aux frontières sociales intra-urbaines et constitue une première introduction aux études urbaines. Pour ce faire, il adopte d’abord (Leçon : La grande ville et la naissance d’un souci pour la vie de proximité) un point de vue historique en cherchant à répondre à la question de savoir comment les études urbaines en sont venues à s’intéresser – au tournant du XIXe siècle – à la vie des groupes sociaux dans la grande ville. Car, si la grande ville (en tant que métaphore de la société industrielle) apparaît à certains penseurs des XIXe et XXe siècles comme le lieu d’une mutation profonde, tant du point de vue du lien et du contrat social, les réflexions de Max Weber sur la tension communalisation-sociation vont bien vite conduire les sciences sociales à l’état naissant à s’intéresser à la vie de proximité dans la ville, à ce qu’il reste de la communauté, du village, dans la métropole. La grande ville réarticule des mondes sociaux divers et multiples dans une nouvelle morphologie. Dans un deuxième temps (Leçon : Les communautés dans la ville) ce module se consacre donc à l’explicitation des thèmes investigués par les études urbaines dans leur découverte d’une vie de proximité dans l’univers métropolitain. Ce sont les grandes familles de travaux sur le quartier qui sont alors présentées. La troisième leçon s’intéresse aux « processus créateurs de frontières sociales intra-métropolitaines » au moyen des notions d’agrégation et de ségrégation. L’exemple historique du « ghetto » de Chicago, tel que l’a documenté Louis Wirth, et le cas plus contemporains des agglomérations suisses permet d’illustrer les dynamiques à l’œuvre dans la différenciation sociospatiales, notamment du point de vue des comportements résidentiels et du fonctionnement du marché du logement. Cette leçon s’arrête plus longuement sur les gated communities, à savoir un cas de frontières intra-métropolitaines plus rigides. Ce sont les causes et les conséquences de ces territoires fermés qui sont envisagées, mais aussi leur histoire et les acteurs participant à la circulation de cette forme urbaine. Enfin, trois études de cas (l’auto-agrégation sécuritaire des expatriés, les détournements du mur de séparation entre Israël et les territoires palestiniens, les frontières urbaines de la nuit) permettent d’ouvrir la réflexion sur d’autres formes de limites intra-métropolitaines. S’il existe des processus créateurs de frontières intra-métropolitaines, si la règle voulant que « qui se ressemble s’assemble » paraît être une tendance naturelle du marché immobilier, la question de savoir comment équilibrer le territoire, égaliser l’accès aux différentes aménités paraît pertinente. La leçon 4 (Les limites de la ville : l’action urbanistique entre mixité sociale et durabilité) met ainsi en discussion un des outils les plus utilisés par les acteurs de la fabrique urbaine pour optimiser l’allocation des ressources sur un territoire donné (la mixité sociale) avant de conclure sur les enjeux de la ville durable. ...
15 Videos (Gesamt 136 min), 1 Lektüre, 1 Quiz
15 Videos
grande ville et souci pour la vie de proximité7m
territoires de vie de proximité12m
agrégation, ségrégation6m
le ghetto3m
les agglomérations suisses8m
être bien entre soi: la communauté contre la ville10m
causes et conséquences des communautés fermées12m
aide internationale en milieu urbain: entretien avec Pablo de Roulet8m
autour des murs: entretien avec Clémence Lehec11m
nuit urbaine par les frontières: entretien avec Raphaël Pieroni11m
mixité sociale: un outil d'urbanisme ?5m
mixité sociale en débat11m
mixité sociale en débat: l'enquête MTO7m
conclusion du module9m
1 Lektüre
références bibliographiques10m
1 praktische Übung
évaluation du module25m
Woche
4
2 Stunden zum Abschließen

Frontières communautaires : ethno-régionalismes et apartheids

Ce module porte sur la tendance universelle à produire ou à contester des frontières au nom du communautarisme et plus particulièrement de la reconnaissance de communautés basées sur l’homogénéité ethnique. Le point de départ est résolument africain tant les débats concernant les frontières sur ce continent permettent de caractériser le paradigme essentialiste ethnique et racial dans lequel s’inscrivent les démarches ethnorégionalistes. En effet, tant la tentative coloniale aboutie à la cartographie exhaustive des ethnies africaines selon une approche exclusiviste et fixiste, que le débat postcolonial sur la nature des frontières africaines et les problèmes que poserait leur origine externe et arbitraire peuvent servir d’analyseur pour mettre en place le cadre conceptuel d’une approche critique de l’ethnorégionalisme et de ses frontières Le module se déploit ensuite en envisageant trois situations ou types de situations qui nous amènent à préciser les arguments, les ressorts et les modalités dans lesquels s’inscrit cette tendance lourde de la géopolitique à différentes échelles et dans différents contextes politiques, géographiques et historiques. Ces situations sont des expériences historiques particulières ou des débats récurrents, il s’agit : • De la politique d’apartheid et de son dépassement, ou comment une politique de systématisation des frontières coloniales entre colons et colonisés peut s’appuyer sur une conception ethnorégionaliste de l’organisation de l’espace et de la création de frontières à toutes les échelles. L’inertie remarquable du système et son statut actuel de référence en matière d’ordre ségrégatif révèle également son caractère prototypique. • Des revendications territoriales ethnorégionalistes en Amérique latine et en Europe, ou comment l’indigénisme en Amérique latine et le régionalisme contemporain en Europe proposent la reconnaissance de frontières avec des arguments essentialistes sur les peuples autochtones couplés à une revendication de réparation historique dans un cas et de nationalisme légitime dans l’autre. La question des frontières y est ainsi vue au prime de "l’essentialisme stratégique" et de " l’égoïsme territorial". • Des pseudos solutions frontalières ethnorégionalistes aux conflits contemporains, notamment en ex Yougoslavie. Les accords de Dayton qui mettent fin au conflit en Bosnie Herzegovine entérinent une approche ethnorégionaliste de la reconnaissance des territoires et des frontières légitimes au prix d’un nettoyage ethnique des lieux cosmopolites notamment urbains. A ce titre, ils posent le problème de l’institution d’un apartheid à des fins de pacification. Il est ainsi possible de revisiter les nombreuses propositions de solutions aux conflits géopolitiques par l’instauration de frontières ethniques avec une grille de lecture critique qui montre les biais des approches essentialistes et ethnorégionalistes. Ce module est donc un voyage à travers des situations géopolitiques et des débats d’échelles et de temporalités différentes, qui éclairent les facettes et les enjeux de la revendication ou de l’instauration de frontières sur des bases ethniques, ce sont les ressorts de l’instauration d’apartheids contemporains dans différents contextes qui sont éclairés. ...
11 Videos (Gesamt 99 min), 1 Lektüre, 1 Quiz
11 Videos
la question des frontières africaines: l'arbitraire comme calamité ? Entretien avec Didier Péclard11m
apartheid ou systématisation de la ségrégation ethno-raciale coloniale10m
rainbow nation & inertie ségrégationniste10m
fondements, perspectives et moyens des revendications indigènes6m
revendications indigènes et essentialisme stratégique8m
séparatismes ethno-nationalistes en Europe6m
des apartheids contemporains ?7m
entretien avec Georges Felouzis9m
conflits: solutions ethno-régionalistes ou apartheid généralisé?10m
apartheid le retour mais pour la paix!8m
1 Lektüre
références bibliographiques10m
1 praktische Übung
évaluation du module25m
Woche
5
2 Stunden zum Abschließen

Frontières étatiques et identités collectives

Les frontières inter-étatiques constituent l’archétype de la notion de frontière. Comme toutes les autres, elles partitionnent l’espace géographique et participent du façonnement des sociétés. En cela, elles participent d’imaginaires sociaux de l’espace si l’on entend par là une capacité de l’imaginaire à instituer le social par l’espace. Mais contrairement aux autres, ou davantage que les autres, elles sont institutionnelles; elles sont indissociables des prérogatives étatiques, notamment la fabrication de la loi et sa mise en oeuvre, le périmètre d’application des lois leur correspondant très exactement. Les frontières inter-étatiques agissent donc tout autant comme opérateurs de la territorialité étatique que comme repères des imaginaires nationaux et des pratiques individuelles. Ce module mettra l’accent sur un vaste ensemble de pratiques sociales liées à l’existence des frontières inter-étatiques, allant des formes d’auto-définition des individus et des collectifs concernés aux modalités de franchissement, conformes aux attentes ou transgressives, en passant par la production des formes matérielles (cartes, traités, murs, postes de douane, etc.). Il mettra aussi l’accent sur l’historicité de la notion et la variabilité de ses expressions dans le monde....
14 Videos (Gesamt 110 min), 1 Lektüre, 1 Quiz
14 Videos
frontière étatique: un attribut du droit8m
plan du module1m
archéologie de la frontière9m
définir le peuple avec la frontière10m
frontière au temps des colonies et après10m
faire de l'homogène et du différent8m
faire de l'homogène et du différent (suite)3m
identités à la frontière, Entretien avec Cristina del Biaggio12m
imaginaire d'un monde sans frontières8m
nouvelles formes - nouvelles subjectivités, Entretien avec Frédéric Giraut8m
des collectifs avec la frontière au centre8m
la nature au centre, Entretien avec Joerg Balsiger11m
conclusion du module2m
1 Lektüre
références bibliographiques10m
1 praktische Übung
évaluation du module18m
Woche
6
2 Stunden zum Abschließen

Nature par-delà les frontières

Le module « Natures par-delà les frontières » propose de penser l’inscription spatiale des catégories de nature en s’appuyant sur un ensemble de dispositifs spatiaux (zoo, parc, station de ski…). Il montre comment, au-delà d’un imaginaire d’une nature sans frontière, des natures sous des formes diverses servent au contraire à tracer des limites, séparer, cloisonner. Le module montre comment la nature est construite par le traçage de frontières : d’une part des limites de catégories sociales (nature / culture ; domestique / sauvage ; ici / ailleurs), mais aussi des frontières spatiales lorsque ces catégories s’inscrivent dans l’espace. Le module montre ensuite comment le paysage est un des principaux vecteurs de cet imaginaire de la nature. A travers l’exemple de la montagne, on voit comment Ie paysage a contribué à la naturalisation du discours sur ces portions de territoire, vouées dès lors à la contemplation, aux loisirs et à des mesures de protection. A travers un ensemble de représentations iconiques du paysage (tableaux, photographies, affiches…) ce module montre comment la nature et le paysage sont à la fois des matériaux de construction et des supports d’expression et de diffusion des identités collectives. L’intervention paysagère in situ est également évoquée pour analyser comment elle peut également servir à mettre en scène le tracé, l’effacement ou la mémoire de la frontière; l’exemple de l’ancienne frontière interallemande est présenté. ...
17 Videos (Gesamt 105 min), 1 Lektüre, 1 Quiz
17 Videos
identités et construction sociale de la nature6m
gestion des espaces verts: le cas du Bois-de-la-Bâtie à Genève, entretien avec Jean-Gabriel Brunet7m
la nature politique, entretien avec Joana Sousa10m
la nature n'est pas déterminante2m
la nature et l'autre comme constructions historiques10m
représentation de l'altérité et frontière7m
processus d'animalisation, entretien avec Claire Camblain8m
la nature refonde les frontières9m
esthétisation de la nature. Protégeons-la !2m
la montagne de Caspar Wolf, entretien avec Bertrand Lévy7m
esthétisation de la nature. Vendons-la !3m
les figures paysagères et la construction des identités2m
figures paysagères et photographie, entretien avec Estelle Sohier6m
quand les frontières font paysage2m
la nature mobile par delà-les frontières, entretien avec Yannick Rousselot5m
la nature mobile par-delà les frontières urbaines3m
1 Lektüre
références bibliographiques sur le paysage10m
1 praktische Übung
évaluation du module20m
Woche
7
2 Stunden zum Abschließen

Evaluation finale du MOOC

...
1 Video (Gesamt 3 min), 1 Lektüre, 1 Quiz
1 Lektüre
Eléments d'explications pour l'évaluation10m

Dozenten

Avatar

Bernard Debarbieux

Professeur ordinaire
Département de Géographie et Environnement
Avatar

Jean-François Staszak

Professeur
Département de Géographie et Environnement
Avatar

Anne Sgard

Professeure associée
Département de Géographie et Environnement
Avatar

Laurent Matthey

Professeur assistant
Département de Géographie et Environnement
Avatar

Frederic Giraut

Professeur ordinaire en géographie politique et en développement territorial
Département de Géographie et Environnement
Avatar

Juliet Jane Fall

Professor
Department of Geography and Environment, Geneva School of Social Sciences

Über Universität von Genf

Founded in 1559, the University of Geneva (UNIGE) is one of Europe's leading universities. Devoted to research, education and dialogue, the UNIGE shares the international calling of its host city, Geneva, a centre of international and multicultural activities with a venerable cosmopolitan tradition....

Häufig gestellte Fragen

  • Sobald Sie sich für ein Zertifikat angemeldet haben, haben Sie Zugriff auf alle Videos, Quizspiele und Programmieraufgaben (falls zutreffend). Aufgaben, die von anderen Kursteilnehmern bewertet werden, können erst dann eingereicht und überprüft werden, wenn Ihr Unterricht begonnen hat. Wenn Sie sich den Kurs anschauen möchten, ohne ihn zu kaufen, können Sie womöglich auf bestimmte Aufgaben nicht zugreifen.

  • Wenn Sie ein Zertifikat erwerben, erhalten Sie Zugriff auf alle Kursmaterialien, einschließlich bewerteter Aufgaben. Nach Abschluss des Kurses wird Ihr elektronisches Zertifikat zu Ihrer Seite „Errungenschaften“ hinzugefügt – von dort können Sie Ihr Zertifikat ausdrucken oder es zu Ihrem LinkedIn Profil hinzufügen. Wenn Sie nur lesen und den Inhalt des Kurses anzeigen möchten, können Sie kostenlos als Gast an dem Kurs teilnehmen.

Haben Sie weitere Fragen? Besuchen Sie das Hilfe-Center für Teiln..